Mais oui vous êtes créatif !
Mais vous n’utilisez pas bien votre cerveau.

Comment libérer la créativité qui est en vous?

 

Avez-vous déjà passé un après-midi dans votre bureau à chercher une solution créative pour résoudre un problème ou répondre à une demande client? Les heures ont passé sans que vous ne trouviez la moindre idée géniale. Alors vous vous êtes dit : « je ne suis pas créatif », « ce n’est pas pour moi ce genre de travail ».

 

Un déclic tout simple

C’est ce que j’ai pensé plus d’une fois jusqu’au jour, où désabusé devant mon incapacité à répondre de façon originale à une demande d’un de mes clients, j’ai pris ma veste et suis allé marcher dans les bois. Au retour, sans que je n’aie fait d’effort particulier, je tenais l’idée qui allait me permettre de me différencier efficacement auprès de mon client. Cela m’est venu sans aucun effort en prenant du plaisir dehors.

Depuis, chaque fois que je suis face à un problème qui nécessite une réponse créative, je m’en vais prendre une marche.

Libérez votre créativité avec le MBTI
  • Est-ce que cela marche pour tout le monde?

    Non.

    Tout dépend de votre type de personnalité MBTI.

    • Les types MBTI NP (Intuition Perception) (INFP, INTP, ENTP, ENFP) ont intérêt à prendre une marche et laisser leur cerveau "vagabonder" d’une idée à l’autre.
    • Les types MBTI NJ (Intuition Jugement) (INTJ, INFJ, ENTJ, ENFJ) seront plus à l’aise s’ils peuvent s’isoler ; pas besoin d’une marche pour eux. Ils ont d’ailleurs plus tendances à être stratèges que créatifs.
    • Les types MBTI SP (Sensation Perception) (ISTP, ISFP, ESTP, ESFP) auront une créativité plus tournée vers la résolution de problèmes concrets (Mc Gyver ça vous dit quelque chose ?). Pour activer cette créativité, rien de tel qu’être face au problème à résoudre. Ajouter une dose d’urgence et vous les aurez mis dans les meilleures conditions pour réussir.
    • Les types MBTI SJ (Sensation Jugement) (ISTJ, ISFJ, ESTJ, ESFJ) sont ceux qui risquent le plus de se considérer comme non créatifs. Les séances de remue-méninges n’ont pas été inventées par eux ou pour eux. Et pourtant, interrogez- les sur leurs expériences. Comment ont-ils efficacement résolu ce genre de problème par le passé ou dans d’autres compagnies? Comment l’a-t-on mal résolu par le passé?  Et vous pourriez trouver une solution efficace à votre problème. Ce ne sera sans doute pas la solution la plus créative. Mais on n’a pas toujours besoin de réinventer l’eau chaude.

  • Arrêtez de croire que vous n'êtes pas créatif

    A force de vous dire que vous n’êtes pas créatif, vous en faites une croyance. Une croyance auto prédictive : à force de le croire, vous vous empêchez d’être créatif.

    Relaxez-vous ! Adoptez la stratégie qui convient à votre profil de personnalité (la petite marche, le silence dans votre coin, l’urgence face au problème concret, vous baser sur vos expériences et votre mémoire). Et , surtout, croyez en vous !

    Je vous souhaite bien du plaisir à libérer votre créativité.