Le type de personnalité INFJ

Tout savoir sur l’INFJ
Comment coacher ce profil MBTI

L’INFJ est le type MBTI qui a une préférence pour l’Introversion (I), l’Intuition (N), le Sentiment (F) et le Jugement (J).

 

  • Quelles sont les caractéristiques de l'INFJ?

    Comment l'INFJ perçoit-il les informations?

    Très tôt dans la vie, l'INFJ développe une première fonction cognitive, qu’on appelle la Dominante, et qui est l'Intuition introvertie (Ni).

    Il traite les informations de façon globale. Sa perception se fait par association d'idées.

    Il est conceptuel, stratège.

    Son langage est abstrait, conceptuel, métaphorique.

     

     

    intuition introvertie - MBTI - vous êtes unique - Jean-Luc Dupont

    Nikki (Ni)*
    Intuition introvertie

    Comment l’INFJ analyse-t-il les informations?

    En grandissant, l'INFJ développe, vers l’adolescence, une deuxième fonction cognitive, sa fonction Auxiliaire, qui est le Sentiment extraverti (Fe)

    Il analyse les informations de façon subjective. Il prend ses décisions en étant sensible à leur impact sur les autres personnes.

    Il a besoin de prendre soin des autres et de créer un environnement harmonieux dans lequel chacun se sent intégré.

    Les personnages qui représentent l'Intuition introvertie (Ni): Nikki et le Sentiment extraverti (Fe): Félicie sont extraits de notre livre sur les types de personnalité: vous êtes unique*.

     

    Sentiment extraverti - MBTI - vous êtes unique - Jean-Luc Dupont

    Félicie (Fe)
    Sentiment extraverti

     

    Comment fonctionne un INFJ?

    Les personnes qui ont un profil INFJ ont besoin de prendre du recul et de s’isoler pour que leur cerveau analyse, associe les informations. C’est ce qui crée chez elles le besoin de prise de recul et la grande capacité de concentration.

    Une fois que l’INFJ s’est fait un point de vue, il a tendance à l’exprimer de façon délicate.

    L’INFJ a besoin de vivre dans un environnement structuré, organisé, qui est en accord avec sa vision de ce qu’est un environnement harmonieux.

    Une caractéristique peu connue de l’INFJ est, qu’il est plus visionnaire lorsqu’il peut s’isoler et prendre du recul.

     

  • Quels sont les points forts et les difficultés potentielles de l'INFJ?

    Quels sont les points forts de l’INFJ?

    L’INFJ est, en général, calme ; il a une forte capacité de concentration. C’est un visionnaire qui a une très bonne capacité à se projeter dans le futur, à définir une stratégie et à la suivre de façon consistante.

    Il peut, souvent, associer très rapidement les informations et à tirer des conclusions d’informations distinctes et apparemment déconnectées.

    Il a tendance à être prévenant et à prendre soin des autres.

     

    Quelles sont les difficultés potentielles de l’INFJ?

    La plupart des profils MBTI INFJ éprouvent de grandes difficultés à vivre à l’instant présent.

    Leur discours peut devenir très abstrait. L’INFJ peut avoir des difficultés « à faire simple » et il peut perdre totalement contact avec les réalités de terrain.

    Deux des découvertes les plus importantes pour les INFJ’s lors d’une formation Myers Briggs (MBTI) sont les raisons pour lesquelles:

    • Leur niveau d’exigence à l’égard d’eux-mêmes peut devenir très élevé, au point d’oublier leur santé ; en particulier lorsqu’ils cherchent à faire le bonheur des autres.
    • Ils ont régulièrement des difficultés à exprimer leurs besoins de façon suffisamment affirmée et ils tendent à trop vouloir assurer l’harmonie du groupe.

     

  • Quel est le style de leadership de l'INFJ?

    L’INFJ fait partie du tempérament des Idéalistes identifié par David Keirsey.

    Il a besoin d’un travail qui donne du sens à la vie.

    Il cherche à se sentir en harmonie au sein du groupe et est à la recherche d’un environnement où chacun prend soin des autres et vit en harmonie avec les valeurs collectives.

    Il apprécie un boss qui lui permet de croître en tant que personne. Pour bien gérer un INFJ, vous avez intérêt à développer un style de leadership basé sur le coaching.

     

  • Quel est le style de communication de l'INFJ?

    L’INFJ est une personne qui a tendance à utiliser un langage imagé, conceptuel, métaphorique.

    Il peut avoir des difficultés à expliquer les éléments factuels qui lui ont permis de tirer certaines conclusions ; il a tendance à parler en termes plus génériques et de façon globale.

    Il s’exprime plus pour donner son point de vue, ce qu’il a tendance à faire de façon plutôt délicate et diplomate. C’est un bon candidat pour développer une communication "sous-assertive".

    Son argumentation est basée sur des raisonnements subjectifs ; il tend à décider en pensant à l’impact qu'aura se décision sur les autres.

     

  • Quel est le style de gestion de changement de l'INFJ?

    L’INFJ est, souvent, dans les premiers à avoir une intuition des tendances futures.

    Ses idées nouvelles peuvent être révolutionnaires mais risquent de manquer de liens avec les réalités opérationnelles.

    L’INFJ excelle lorsqu’il s’agit de donner une vision globale et stratégique et de classer les projets par catégories.

    Les points d’amélioration au niveau de la gestion du changement de l’INFJ sont liés à la capacité à se connecter aux réalités de terrain, à simplifier son langage et à affirmer son point de vue avec plus de force.

     

  • Quel est le style de gestion de conflit de l'INFJ?

    La réaction naturelle de l’INFJ face à un conflit est de chercher à préserver chacun en évitant d’aborder des sujets qui fâchent et de trouver une solution qui permet à toutes les parties prenantes de se sentir bien.

    Pour lui, les relations et l’harmonie du groupe doivent être préservées.

    Il peut apparaître, lors d’un conflit, comme trop réservé, trop soucieux de préserver chacun ; voire apparaître comme quelqu’un qui fuit les conflits (ce qu’il risque effectivement, régulièrement, de faire).

     

  • Quels sont les causes de stress de l'INFJ, comment réagit-il ?

    Les principales sources de stress de l’INFJ sont de fonctionner dans un environnement où son souci de prendre soin de l’autre n’est pas valorisé ; de devoir s’atteler à des tâches qui ne sont pas clairement définies sans vision d’ensemble de ce qui doit être fait ; d’être confronté à des interlocuteurs qui agissent sans fil conducteur, ne respectent pas les normes du groupe ou qui communiquent de façon trop factuelle.

    Sous stress léger, il devient encore plus visionnaire, plus détaché des réalités opérationnelles, plus abstrait, plus en retrait.

    Sous stress profond, l’INFJ peut devenir très actif et foncer sans réfléchir comme si son fil conducteur avait tout d’un coup disparu.

     

  • Comment coacher un INFJ?

    L’approche de coaching ICF et le GROW conviennent assez bien à une personnalité INFJ. Une démarche de coaching structurée leur permet de progresser plus vite et plus loin.

    Créez un environnement calme, concentré, sérieux, harmonieux ; construisez la relation autour de valeurs communes.

    Soyez attentif à le laisser définir la vision à long terme et ses objectifs; tenez-vous en à une méthode structurée.

    En tant que coach, soyez attentif, à le « challenger » au niveau de ses objectifs pour vous assurer qu’ils répondent suffisamment à ses besoins et qu’il ne se bride pas en « sur-considérant » les besoins du groupe. De même soyez attentif à ce que le plan d’action soit suffisamment détaillé et réaliste et à ce que la communication à l’égard de son environnement soit suffisamment claire et affirmée. Ce sont là les points d’attention de base dans une démarche de coaching adaptatif, c’est-à-dire qui tient compte du profil de personnalité du coaché.

     

  • Comment savoir si vous êtes un INFJ?

    Êtes-vous un INFJ ou un ENFJ?

    • Le type de personnalité INFJ a une apparence plus réservée, l’ENFJ a une présence plus affirmée et a plus tendance à essayer d’imposer son besoin de faire le bonheur des autres.
    • L’INFJ a une énergie assez calme, l’ENFJ a une énergie plus présente et peut paraître plus directif.
    • L’INFJ s’intéresse à la faisabilité pratique et à la planification des actions lors de sa prise de décision, l’ENFJ cherche plus à décider le plus rapidement possible.
    • Sous stress, l’INFJ tend à prendre plus de recul pour devenir très actif sous stress profond; l’ENFJ tend à devenir plus directif et plus maternant pour devenir, potentiellement sarcastique et dur sous stress profond.

     

     

    Êtes-vous un INFJ ou un ISFJ?

    • L’INFJ a tendance à se projeter dans le futur et a souvent des difficultés à vitre au présent ; l’ISFJ a un référentiel tourné vers le passé.
    • L’INFJ a un style de gestion du changement tourné vers la recherche d’une vision stratégique ; l’ISFJ a un style de gestion du changement tourné vers la conservation de ce qui fonctionne bien et la recherche de la stabilité, de la prévisibilité.
    • L’INFJ a un langage volontiers abstrait et imagé, l’ISFJ a un langage concret, terre à terre.
    • L’INFJ cherche un gestionnaire qui le coache, l’ISFJ cherche un chef fiable, structuré, responsable.

     

     

    Êtes-vous un INFJ ou un INTJ?

    • L’INFJ a un langage assez délicat, l’INTJ peut être beaucoup plus direct et « dur » dans ses propos.
    • L’INFJ cherche un gestionnaire qui le coache, l’INTJ valorise la compétence, l’intelligence et la vision stratégique.
    • Sous stress profond, les réactions de l’INTJ sont beaucoup plus marquées que celles de l’INFJ. L’INTJ peut passer d’une rigueur et d’un contrôle de soi extrêmes à un défoulement considérable. L’INFJ n’a pas des variations aussi extrêmes.
    • Lors d’un conflit, l’INFJ veille à épargner chacun ce qui peut l’amener à fuir la discussion ; l’INTJ cherche à trouver, le plus vite possible, la solution logique qui permette de passer à autre chose.

     

     

    Êtes-vous un INFJ ou un INFP?

    • L’INFJ est plus stratège, en particulier lorsqu’il peut s’isoler ; l’INFP est plus créatif, cette capacité est plus marquée lorsqu’il est en contact avec le monde extérieur.
    • L’INFJ cherche à vivre en harmonie avec le groupe et à être en accord avec les valeurs communes ; l’INFP a besoin de vivre en accord avec ses propres valeurs pour se sentir en harmonie.
    • L’INFJ est naturellement structuré et stable ; l’INFP passe beaucoup plus d’une idée ou d’une activité à une autre, souvent sans s’en rendre compte.
    • L’INFJ aborde le changement en définissant une vision à long terme ; l’INFP rebondit d’une idée à une autre.

    Notre expérience en coaching MBTI nous a montré que la confusion INFJ-INFP est la plus fréquente des quatre. Souvent, un travail en profondeur en utilisant les motivations profondes de la personne permet de clarifier facilement le vrai profil MBTI du coaché.

     

  • La dynamique des fonctions chez l'INFJ

    • Dominante: Intuition introvertie (Ni)
    • Auxiliaire: Sentiment extraverti (Fe
    • Tertiaire: Pensée introvertie (Ti)
    • Inférieure: Sensation extravertie (Se)
    • Opposée (5ème): Intuition extravertie (Ne)
    • Parent critique (6ème): Sentiment introverti (Fi)
    • Trickster (7ème): Pensée extravertie (Te)
    • Démoniaque (8ème): Sensation introvertie (Si)
    Profil personnalité INFJ - Dynamique des fonctions 1 à 4 - Jean-Luc Dupont - Vous êtes unique
    Profil personnalité INFJ - Dynamique des fonctions 5 à 8 - Jean-Luc Dupont - Vous êtes unique

     

     

     

    La dynamique des fonctions est basée sur les travaux de Carl Jung sur les types de personnalité (ses recherches ont servi de base à Myers et Briggs pour créer le MBTI) et ceux de John Beebe sur les Archétypes.

     

  • Les caractéristiques principales de l'INFJ

    Synthèse des caractéristiques principales du profil de personnalité MBTI INFJ

     

     

     
    * Ces dessins sont protégés par le droit d'auteur, nous vous remercions d'avance de le respecter. 


    Le MBTI est l'acronyme de Myers Briggs Type Indicator et est une marque déposée par la fondation Myers Briggs.