Vivre le confinement sans conflits en vous comprenant mieux

Comment réagissent les différents types MBTI au Confinement?

En télétravail, bloqués à la maison par manque de garderies ou d'écoles ou, plus malheureusement, mis à pied, nombreux sont les Québécois qui se retrouvent, à la maison, les uns sur les autres, des journées entières.

D'habitude, vous vous retrouvez tous ensemble, pendant plusieurs jours, lors de vos vacances. L'ambiance est détendue et vous avez de quoi vous occuper.

Mais, cette fois-ci, l'ambiance est lourde, stressante et les difficultés de vie commune risquent d'exploser au grand jour.

Voici quelques conseils pour mieux vivre ensemble cette période difficile, en vous comprenant mieux, quel que soit le profil de personnalité de vos enfants, de votre conjoint(e)... Ces conseils sont tirés de notre formation MBTI.

Comment fonctionne chaque membre de la famille? Comment bien le gérer? Qu'apporte-t-il de chouette au reste de la famille lorsqu'il se sent bien? Quelles sont ses difficultés?

 

  • Quels profils MBTI risquent le plus de souffrir du confinement?

    Commençons par les profils MBTI qui ont le plus de risques de souffrir du confinement ; les personnes qui ont une préférence pour la Sensation extravertie (Se), c'est-à-dire les ISTP, ISFP, ESTP, ESFP.

     

    Le Sensation extravertie (Se) et le confinement

     

    Les modes de fonctionnement des ISTP, ISFP, ESTP, ESFP
    Pourquoi le confinement leur est si pénible

    Ils ont besoin de bouger, de liberté, de mouvement ; dans un espace confiné, ils étouffent.

    Ils sont impatients, ils aiment voir les résultats immédiats de leurs actions ; rester à ne rien faire ou avoir des activités qui ne les stimulent pas leur est très pénible.

    Ils sont allergiques à l'ennui ; il faut qu'ils fassent quelque chose, qu'ils s'occupent.

    Ils perçoivent avec facilité une quantité considérable d'informations ; de ce fait, ils ont un énorme besoin d'être stimulés.

    Ils adorent chercher les limites, voir jusqu'où ils peuvent aller sans se faire disputer. 

     

    Leur apport

    Les ISTP, ISFP, ESTP, ESFP brillent, souvent, lorsqu'il s'agit de résoudre des problèmes concrets, de trouver des solutions à des problèmes pratiques, de trouver des façons plus rapides et plus efficaces de faire les choses.

    Profitez-en, mettez-les à contribution.

     

    Leurs difficultés

    Ils sont allergiques à l'ennui.

    Ils sont impulsifs et ne retiennent pas facilement les erreurs qu'ils ont commises par le passé. Ils sont susceptibles de les refaire à nouveau, à tout moment, en particulier lorsqu'ils s'ennuient.

    Respecter une discipline ne fait partie de leurs talents naturels et ils adorent chercher les limites.

    Voilà un beau cocktail qui en fait des personnes qui auront plus de difficultés à se gérer, lors d'un confinement, que les autres profils MBTI.

     

    Votre enfant est un ISTP, ISFP, ESTP, ESFP? - Comment pouvez-vous l'aider en période de confinement?

    Expliquez-lui concrètement les conséquences de ses actes : "si tu fais cela les conséquences positives seront... , si tu ne le fais pas, les conséquences négatives seront...".

    Tenez-vous à ce que vous avez dit. Si la récompense ne vient pas, la vengeance sera terrible. Si les conséquences négatives ne tombent pas, il percevra cela, inconsciemment, comme une invitation à pousser le bouchon un peu plus loin la prochaine fois.

    Expliquez concrètement ce que vous attendez. Evitez les longs discours philosophiques sur le pourquoi et le sens de l'action. Les ISTP, ISFP, ESTP, ESFP sont des impatients qui éprouvent très peu d'intérêt pour ce genre de discours.

    Veillez à ce qu'ils aient suffisamment de moments de plaisir, d'activités fun et concrètes. Evitez des activités trop calmes, évitez la méditation et acceptez leur peu d'intérêt pour la lecture et leur faible temps de concentration. Ils apprennent mieux en faisant qu'en lisant.

     

     

    Le personnages qui représente la Sensation extravertie (Se): Serge, dans le schéma ci-dessus, est extrait de notre livre sur les types de personnalité: vous êtes unique*.

     

  • Quels types de personnalités risquent le plus de se plaindre du confinement?

    Les profils MBTI qui risquent le plus de se plaindre de tout, à tout bout de champs, sont les ISTJISFJESTJESFJ

    Commençons par comprendre comment ils fonctionnent, en quoi le confinement leur est pénible. Nous verrons alors comment les aider à mieux vivre la crise du coronavirus.

     

    Le Sensation introvertie (Si) - ISTJ, ISFJ, ESTJ, ESFJ et le confinement

     

    Les modes de fonctionnement des ISTJ, ISFJ, ESTJ, ESFJ
    Pourquoi le confinement leur est si pénible

    Ces profils MBTI ont, ce qu'on appelle, un référentiel tourné vers le passé. Chaque fois qu'une nouvelle information arrive, qu'ils doivent prendre une décision, ils ont tendance à se référer à leur expérience passée. Comment ont-ils fait jusqu'à date face à des situations pareilles? Qu'est-ce qui a bien marché, qu'est-ce qui n'a pas bien marché?

    Lorsqu'ils font face à des situations imprévues, ou pire tout-à-fait nouvelles, ils perdent ces références. Cela peut être très déstructurant pour eux. La crise du coronavirus est très difficile à vivre pour eux, tellement elle regorge d'inconnues.

    Ce sont, par exemple, ces types MBTI qui vont être le plus tentés de se référer à la crise de 2009, celle de 1929... pour essayer de trouver des comparaisons, chercher les solutions qui ont bien marché à cette époque.

    L'isolement peut, également, leur créer un stress considérable. Les ISTJ, ISFJ, ESTJ et ESFJ ont un grand besoin d'appartenir à un groupe. Ils tendent à être sous-représentés chez les pigistes et les travailleurs extérieurs. Se retrouver seul chez soi, perdre le contact avec les collègues que l'on rencontre à chaque jour n'est pas une épreuve facile pour eux.

    Eve Delunas a montré que lorsque leur besoin d'appartenance n'est pas satisfait, ces profils ont tendance à entrer dans une stratégie de plainte systématique. L'espoir inconscient est d'attirer l'attention sur soi. Le résultat est souvent négatif, car ce comportement suscite, assez souvent, du rejet et de l'éloignement de la part des proches et des collègues.

     

    Leur apport

    Pourtant les ISTJ, ISFJ, ESTJ, ESFJ peuvent être d'un grand secours pendant une période de crise, de confinement.

    Ils sont les champions pour apporter la stabilité, l'organisation, l'aide concrète qui sont si nécessaires lorsque toute votre organisation est chamboulée par l'isolement, le travail à la maison, ou pire encore une mise à pied.

    Ils aiment se montrer disponibles, fiables et agissent en personnes responsables, loyales sur qui vous pouvez compter en toutes circonstances.

    Profitez-en, demandez-leur du support.

     

    Comment pouvez-vous l'aider en période de confinement?

    Les ISTJ, ISFJ, ESTJ, ESFJ ont besoin de clarté, de prévisibilité.

    Lorsque vous communiquez avec eux, que vous essayez de leur faire prendre une décision ou que vous leur confiez des tâches, veillez à:

    • Ne pas changer pas d'avis pour un oui ou un non
    • Construire vos raisonnements sur les expériences passées
    • Utiliser un langage simple, concret, factuel en évitant les métaphores et les images
    • Vérifier auprès d'eux que vous avez été suffisamment clair, détaillé

    Ils ont besoin que vous soyez fiable, que vous respectiez vos engagements, que vous ne mettiez pas de désordre dans leur espace de vie.

    Enfin, montrez leur suffisamment d'attention, prenez soin de leur besoin d'appartenance

     

     

    Le personnages qui représente les ISTJ, ISFJ, ESTJ, ESFJ dans le schéma, ci-dessus, s'appelle : Simon. Il est extrait de notre livre sur les types de personnalité: vous êtes unique*.

     

  • * Ce dessin est protégés par le droit d'auteur, nous vous remercions d'avance de le respecter.