Faire du télétravail la clé du succès de votre compagnie

Les 7 conseils pour réussir la révolution du télétravail.

Que vous soyez favorable ou pas au télétravail, celui-ci va s’imposer durablement.

Mais, comme lors de chaque évolution majeure de la vie des affaires, certains vont tirer leur épingle du jeu et en sortir plus fort. D’autres risquent d’en sortir plutôt affaiblis.

Vous découvrirez, à la fin de cet article, 7 conseils pour faire partie des heureux.

 

 

Le télétravail est là pour rester

Dans de nombreuses entreprises, l’obligation d’introduction du télétravail imposée au cours de la crise de la COVID 19 a permis de faire sauter un verrou. Jusque-là, elles avaient préservé le travail en présentiel dans leurs locaux, souvent au grand désarroi de leur personnel.  

La tentation de revenir aux anciennes organisations de travail, une fois les règles sanitaires assouplies, tient du fantasme. Le télétravail va durer, certes avec une intensité moindre. Un nombre important de travailleurs vont conserver une activité mixte : partiellement au bureau, partiellement à la maison.

Le travail à distance apporte de nombreux avantages aux travailleurs et à la société dans son ensemble.

Le télétravail apporte une foule d’avantages aux travailleurs :

  • Réduction du temps perdu et du stress généré par le voyagement domicile-travail. Le temps disponible pour la famille et les activités privées et la qualité des moments passés ensemble augmentent.
  • Économies : moins de frais de transport, possibilité de choisir un habitat moins onéreux, situé dans des zones plus éloignées des axes de transport et des centres d’activité.
  • Mobilité professionnelle : les choix d’employeur sont moins influencés par les contraintes de déplacement. 

Par ailleurs, la réduction des déplacements travail-domicile est un « cadeau du ciel » pour la réduction de l’émission de gaz à effets de serre. Elle pourrait même à terme permettre un redéploiement des zones plus isolées et diminuer la surpopulation des centres urbains. 

 


Nous avons tous trop à gagner pour voir le télétravail disparaître brutalement


 

Formation leadership

Formation leadership

 

Le télétravail est aussi avantageux pour les employeurs

Les employeurs aussi trouvent une foule d’avantages dans le télétravail:

  • Une occasion de réduire leurs coûts : diminution des surfaces occupées et des loyers ; possibilité de déménager dans des endroits moins centralisés et moins onéreux ; diminution des interventions dans les frais de déplacement de leur personnel.
  • Une augmentation de la productivité : moins de réunionite, moins d’interruptions, la possibilité de se recréer une « bulle » favorable à la concentration et à l’efficacité.
  • Une augmentation de la disponibilité de leurs travailleurs et une réduction du temps perdu en déplacements.
  • Un personnel moins stressé ; certaines études ont même révélé une diminution importante de l’absentéisme lors de l’introduction du télétravail.

Mais l’aspect le plus important est sans doute celui de la concurrence que se livrent les employeurs sur le marché de l’emploi. Introduire un bon équilibre télétravail / présence au bureau va devenir un INCONTOURNABLE pour attirer les meilleurs talents, la ressource essentielle dans notre économie de la connaissance.  

 

 


Réduction des coûts, augmentation de la productivité et attraction des talents font partie des avantages pour les employeurs


 

Pourtant certains employeurs sont inquiets

Payer un salaire à une personne que vous ne voyez quasi plus jamais a, sans aucun doute, un côté anxiogène. Il n’est pas rare que nous entendions des responsables se plaindre que dès qu’ils ont le dos tourné, leurs équipes lèvent le pied. Imaginez leur inquiétude à l’idée de ne plus pouvoir contrôler leurs collaborateurs, si chacun d’eux travaille de chez lui, parfois à plusieurs dizaines de kilomètres.

Une autre inquiétude légitime de nombreux employeurs est le risque de désorganisation. En l’absence de moments d’échanges pour coordonner les activités, les collaborateurs pourraient rapidement de ne plus contribuer de façon aussi efficace aux objectifs communs. 

Nous sortons d’une période où de nombreuses entreprises ont instauré des « open office » pour supprimer les murs entre les personnes. Le but était de faciliter la communication et on parle aujourd'hui de relocaliser chaque collaborateur au milieu de ses 4 murs... 

Enfin, c’est l’esprit d’équipe et l'adhésion au projet d’entreprise que de nombreux responsables craignent de dégrader, avec la disparition de tous ces moments d’échange.

Ajoutez à cela, les différences de traitement entre les télétravailleurs et leurs collègues dont la présence dans les locaux de l’entreprise est indispensable. Pensez aux risques de rivalités qui en découlent. Pensez également aux questions juridiques liées aux assurances, aux obligations des employeurs, aux négociations avec les organisations de défense des travailleurs et vous comprendrez que certains employeurs fassent preuve d’une certaine frigidité en matière de télétravail.  

 


Le manque de visibilité et de communication peut inquiéter les employeurs


 

Le plus gros du succès va dépendre des gestionnaires

Chacun des risques du télétravail que nous avons abordés peut être géré. La solution passe par l’adoption d’un style de leadership qui aide les collaborateurs à s’investir durablement dans l’atteinte d’un objectif commun.

C’est là, la raison d’être première des gestionnaires. Mais, mettre toute la responsabilité sur leurs épaules ne serait pas réaliste. La plupart d’entre-eux n’ont pas nécessairement intégré les enjeux du télétravail et ne savent pas forcément comment faire évoluer leur style de leadership.

La formation au leadership est plus que jamais nécessaire, mais elle doit évoluer pour aborder les spécificités du travail à distance : 

  • Comment déléguer efficacement sans étouffer.
  • Comment favoriser l’autonomie sans perdre le contrôle.
  • Comment passer d’une logique de travail basée sur la présence à celle qui vise à atteindre des objectifs.
  • Comment favoriser l’appartenance malgré la distance ?
  • Comment fournir de la reconnaissance et du soutien malgré des contacts moins fréquents ? 

Il est essentiel que le gestionnaire fasse son examen de conscience et s’interroge sur ses habitudes managériales. Les adeptes du micro-management n’ont, par exemple, pas beaucoup d’avenir dans le monde du télétravail. 

Mais il est aussi essentiel que la direction s’interroge sur la culture de l’entreprise : celle-ci favorise-t-elle cette révolution du travail ou la freine-t-elle ? 

Le gestionnaire ne peut pas grand-chose lorsqu’il doit « ramer » à contre-courant de la culture de l’entreprise.

 


Il est essentiel que les compétences en leadership des gestionnaires évoluent pour favoriser un télétravail réussi


 

 

En tant qu’employé vous avez aussi votre responsabilité pour faire du télétravail un succès

Même si la plupart des travailleurs trouvent de nombreux avantages au télétravail, celui-ci amène avec lui certains facteurs de stress à ne pas négliger :

  • L’isolation et l’absence de contacts avec les collègues.
  • La perte des limites entre la sphère privée et le travail.
  • Le besoin d’une plus grande discipline personnelle pour rester focalisé et éviter les procrastination.

Voilà quelques-uns des éléments à prendre en compte pour s’assurer que tant l’employé que l’entreprise obtiennent réellement les fruits du télétravail.

Recruter des personnes matures et autonomes et assurer une formation au leadership à distance sont là aussi les incontournables.

 


Tout ne dépend pas des gestionnaires,
les employés, aussi, ont leur rôle à jouer dans le succès du télétravail.


 

Testez-vous !

 

 

Nos 7 conseils

 
 

     

     

    Pour poursuivre votre lecture

      

    Règlez les problèmes avec vos collaborateurs, formez-vous

     

    Découvrez ces vidéos pour devenir un gestionnaire performant.

    Pourquoi devenir gestionnaire?
    Pourquoi devenir gestionnaire?
    Comment devenir gestionnaire?
    Comment devenir gestionnaire?
    Les compétences du bon gestionnaire
    Les compétences pour être un bon gestionnaire
    Les styles de leadership
    Les styles de leadership

     

     

     

    Jean-Luc Dupont
    Formateur et conférencier en leadership
    Formateur MBTI® et Process Com®
    Auteur des livres "Vous êtes unique, vos interlocuteurs aussi" et "Le gestionnaire PROCHE"