Qu’est-ce que le leadership ?

Comment définir le leadership

Quelle est la définition du leadership ?

Il existe de multiples définitions du leadership, de nombreux chercheurs ou CEO ont chacun(e) apporté la leur.

Pour nous, démontrer du leadership, c’est motiver et pousser son équipe, à atteindre des objectifs, réaliser une vision de façon efficace, constructive et durable.

Essayons de comprendre les points essentiels de cette définition 

Motiver et pousser son équipe

  • Les deux éléments sont complémentaires.
  • Être motivé ne sert à rien si ce n’est pas suivi d’actions.
  • Agir sans motivation ne permet pas de se dépasser et ne dure généralement pas très longtemps.
     

Atteindre des objectifs, réaliser une vision

C’est la finalité même du leadership : obtenir un résultat.
 

Efficace

On rejoint là la notion de management :

  • Cela ne sert à rien d’être charismatique si vous êtes à ce point désorganisé que vos collaborateurs courent comme des poules sans têtes.
     

Constructif

Faire pression, menacer, faire de fausses promesses, ne tenir compte que de ses besoins à soi sans considérer ceux de ses collaborateurs n’ont pas leur place dans le leadership.
 

Durable

  • Les efforts mis en place pour atteindre les objectifs ne doivent pas épuiser l’équipe, la mener au burn out ou lui faire perdre envie d’encore collaborer avec vous.
  • Les nouvelles générations de travailleurs sont beaucoup plus intéressées à l’apprentissage, la progression. Le dirigeant moderne doit absolument inclure cette dimension de croissance personnelle dans son leadership. 
     

Qu’est-ce que le Leadership n’est pas

L’ancienneté

Leadership ne veut pas dire ancienneté. C’est fréquent que des compagnies valorisent la fidélité de leurs collaborateurs en leur confiant des postes à responsabilité d’équipe.

L’intention est bonne mais dans un certain nombre de cas, cela mène à un échec, car le fait d’être là depuis longtemps ne va pas nécessairement donner plus envie aux autres de vous suivre et ne vous donne pas forcément des habiletés managériales.

Pour éviter ce piège courant, il est très recommandé d’accompagner ces personnes par une formation au leadership qui traite du développement des attitudes et comportements exemplaires.

 

L’expertise

Comme pour l’ancienneté, avoir de l’expertise ne fait pas de vous un leader. Souvent même cela peut se retourner contre le gestionnaire lorsqu’il n’a pas compris qu’en prenant une responsabilité d’équipe, il doit compter beaucoup moins sur celle-ci et développer des habiletés managériales.

 

Un titre

Plus personne aujourd’hui ne vous suit, parce que vous portez le titre de responsable d’équipe. Le leadership ne se décrète pas en vous donnant une fonction de gestionnaire ou en l’écrivant sur votre carte d’affaires.

Ce sont vos comportements et vos attitudes qui font de vous un "boss".

 

Un droit

Dans certaines organisations, certaines personnes reçoivent des responsabilités parfois élevées en vertu d’un examen qu’elles ont réussi, d’un diplôme ou même de l’appartenance à une famille ou un groupe.

Rien de tout cela ne fait de vous naturellement un leader. Ici aussi, il vous faudra démontrer les habiletés et les attitudes pour être pris au sérieux comme dirigeant.

 

Une Habileté innée

C’est un commentaire que nous avons entendu souvent : « on l’a ou on ne l’a pas », telle personne est un leader né, ou encore « telle autre n’est pas faite pour une responsabilité de leadership ». C’est ce que Carol Dweck appelle un « fix mindset » : croire que les compétences sont innées et qu’on ne sait pas y faire grand-chose. 

Comme toute habileté, le leadership s’apprend, s’améliore par la pratique et la remise en question…

 

Leadership et management : est-ce la même chose ?

Non !

Le management (la gestion) fait référence à l’aspect organisationnel du travail d’un dirigeant : définir des objectifs, structurer les tâches, donner des consignes, contrôler les performances, corriger le tir.

Le leadership couvre la dimension motivationnelle, le développement de l'engagement de l'équipe.

Les deux sont indissociables et indispensables pour réussir comme responsable hiérarchique.

Il est donc important d’inclure ces deux dimensions lors d’une formation de gestionnaire.

  

Quelques questions fréquentes sur le leadership

Peut-on améliorer son leadership ?

Comme expliqué plus haut, la réponse est clairement oui.

Améliorer son leadership passe par l'adoption d’attitudes et de comportements constructifs et orientés solution et le développement d’habiletés de communication et de motivation.

Si vous souhaitez devenir un dirigeant performant, il est important que vous compreniez que c’est un travail de longue haleine et progressif qui commence par des formations au leadership de base pour aller vers des formations au leadership d’exception.

  

Certaines personnes, certains profils de personnalité font-ils de meilleurs leaders ?

Non.

Chaque type de personnalité a ses points forts et ses points faibles.

Certains s’expriment plus facilement, d’autres écoutent mieux…

Quel que soit votre profil, vous disposerez d’habiletés naturelles et vous devrez vous développer sur certains aspects.

 

Y a-t-il un style de leadership qui soit meilleur ?

Non.

Il existe plusieurs descriptions des différents styles de leadership.

Il n’y en a pas un qui soit systématiquement plus avantageux. Suivant la personnalité de votre collaborateur, la culture de votre entreprise, la situation d’affaires, vous serez amené à en utiliser l'un ou l'autre. Des formations au leadership de niveau avancé incluent souvent l’habileté à s’adapter à chacun de ses collaborateurs.

  

Quel est le meilleur modèle de leadership ?

Aucun.

Il existe de très nombreux modèles et très régulièrement des auteurs proposent de nouvelles approches.

 


 

Jean-Luc Dupont

Auteur
Formateur MBTI
Conférencier en leadership

Spécialiste en 
MBTI®
Process Communication Management®
Leadership